« Comme un chant d’espérance » de Jean d’Ormesson

Jean d'Ormesson

 

Comme un chant d’espérance, de Jean d’Ormesson, aux Editons Héloïse d’Ormesson, 120 pages, 16€.

L’idée, chère à Flaubert, d’un roman sur rien m’a longtemps travaillé en silence.

Voici l’incipit du dernier livre de Jean d’Ormesson. Il n’est pas le seul à être fasciné par le roman sur « rien » de Flaubert. À partir de là, il développe toute une série de chapitres assez courts, sur 120 pages. Il y parle de Dieu, du cosmos, de l’univers, des hommes, des mathématiques, de la physique, et du rien. Jean d’Ormesson nous livre sa réflexion sur l’univers, et sur le monde tel qu’il le voit, et tel qu’il le perçoit.

Laissons parler Jean d’Ormesson lui-même, à propos Comme un chant d’espérance, à la Fnac Montparnasse :

Site des Editions Héloïse d’Ormesson

One Comment

Poster une note dans le carnet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s