« La Théorie de la tartine » de Titiou Lecoq

la-theorie-de-la-tartine

La Théorie de la tartine, roman de Titiou Lecoq, Au Diable Vauvert, mars 2015, 22€, 441 pages.

Christophe, Marianne et Paul vont se rencontrer, et devenir amis. Ils ne se sont pas rencontrés dans la rue, mais sur Internet. Christophe est journaliste, il erre sur Internet, et découvre la sextape d’une jeune femme. Il veut écrire un article sur elle. Cette jeune femme, c’est Marianne, et elle n’est au courant de rien. Cette vidéo a été postée par son ex pour se venger de leur rupture. Furieuse, Paul entre dans l’histoire et doit se charger de la vengeance. Paul est un geek, il n’est encore qu’un adolescent et passe sa vie devant l’ordinateur. Après quelques clics, il va transformer la vie de l’ex de Marianne en un véritable cauchemar.

Avec La Théorie de la tartine, on est tout de suite plongé dans notre propre société ultra-connectée, avec tout ce qu’elle comporte de vices et de travers. Titiou Lecoq, née en 1980, tient un blog depuis plusieurs années. Elle n’est pas novice en la matière, elle a passé des heures et des heures à errer dans les méandres de cette chose virtuelle dont nous ne pouvons plus nous passer : Internet. Elle sait comment ça fonctionne, et son roman tient parfaitement la route. On pourrait croire qu’elle exagère, malheureusement non. Sur Internet, plus de vie privée, pour personne. Et elle le montre parfaitement par l’intermédiaire de ses personnages connectés en permanence. D’ailleurs, son roman arrive à point nommé avec la loi sur le renseignement, dont nous n’avons pas fini d’entendre parler.

Plus qu’actuel, un roman à lire maintenant.

***

titiou lecoq

Votre livre de chevet?

En ce moment, je lis tous les Laura Kasischke.

Votre musique du moment?

J’ai récemment transformé mes vieilles cassettes audios (sur lesquelles j’enregistrais les chansons qui passaient à la radio) en playlist spotify. Du coup, je réécoute les All Saints, Tupac, Snoop Dog. La pointe de la modernité donc.

Lobjet que vous aimez offrir?

Un sextoy. Enfin, c’est pas que j’aime particulièrement en offrir mais statistiquement, c’est l’objet que j’ai le plus souvent offert à des amis. J’aime offrir utile.

Le classique qui vous tombe des mains?

Les Mémoires d’Hadrien de Yourcenar. Et pourtant, c’est pas faute d’avoir essayé…

Un objet fétiche?

J’hésite entre dodobleu (mon doudou) (oui, je dors encore avec le doudou de mon enfance) et mon ordinateur.

Pourquoi écrire?

Pour ne pas devenir folle.

Écrire en musique?

Pas trop. J’ai besoin qu’il y ait du son pour me mettre au travail parce que le silence absolu m’angoisse. Mais une fois que je suis lancée, je diminue progressivement le volume.

Un photographe?

Nan Goldin. Surtout maintenant qu’on vit dans une société où le geste le plus quotidien est photographié et sublimé par des filtres. Goldin faisait l’inverse, elle voulait capturer la vie telle qu’elle est et pas telle qu’on rêverait qu’elle soit.

Votre film culte?

En choisir un seul, c’est un peu dur. Mais dans ce cas, je dirais Autant en emporte le vent.

Un lieu parisien insolite?

Le musée Gustave Moreau. En plus, le rez-de-chaussée vient de rouvrir. Il faut absolument y aller. C’est tout petit et fascinant comme endroit.

Un musicien?

José Reis Fontao. C’est le chanteur de Stuck in the Sound. Outre qu’il s’agit d’un très bon groupe, j’ai vécu avec lui. J’ai eu la chance de voir le groupe grandir, depuis les premiers concerts dans la rue pour la fête de la musique jusqu’à l’Olympia.

Un moment inoubliable?

Franchement, j’en sais rien.

Un artiste hors du commun?

Brice Nane Teinturier. C’est mon chat. Et c’est une artiste du farniente, de l’art de ne rien branler de ses journées.

Doù est venue cette idée de La Théorie de la tartine ?

Déjà quand j’écrivais Les Morues, mon premier roman, je savais que le deuxième parlerait d’internet, qu’une des héroïnes serait une blogueuse. Je voulais raconter l’évolution à laquelle j’avais assisté, parce que mon passage à l’âge adulte, après cette période floue de la vingtaine, c’est fait avec Internet, en parallèle.

Pourquoi lire?

Pour ne pas se foutre en l’air. Pour rentrer en communion avec quelqu’un de manière beaucoup plus intense que dans la vie.

Un cinéaste?

En ce moment, comme beaucoup de gens, Xavier Dolan. J’adore ses films et lui me fascine.

Un artiste à voir en concert?

Stuck in the Sound. (Voir plus haut…)

Un lieu fabuleux?

Mon lit.

Un écrivain?

Zadie Smith. Ça a été ma dernière claque littéraire. Je me suis enfilée tous ces livres (romans / essais). Elle écrit remarquablement bien + c’est drôle + elle parle de la société anglaise dans tous ses aspects + elle représente une nouvelle figure de romancière. On est de la même génération, elle vit en couple, elle a deux enfants. Après des années (siècles) où on nous expliquait qu’une femme devait choisir entre l’écriture et la vie familiale, ça fait du bien de voir un autre modèle.

Votre actualité ?

La sortie de mon deuxième roman La Théorie de la Tartine. Et les Chroniques de la débrouille (adaptées de mon blog) paraissent en livre de poche début avril.

Blog de Titiou Lecoq

Site du Diable Vauvert

Poster une note dans le carnet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s