Noire de Tania de Montaigne

Tania de Montaign

Noire, de Tania de Montaigne, Grasset, mai 2015, 165 pages, 14€90.

La vie méconnue de Claudette Colvin.

La collection Nos Héroïnes chez Grasset, dirigée par Caroline Fourest et Fiammetta Venner, publiait au printemps dernier Noire. Tania de Montaigne y retrace le parcours de Claudette Colvin, une jeune femme noire, qui a défié le 2 mars 1955, un blanc dans un bus, en refusant de lui céder son siège. Non, Rosa Parks n’était pas la première. À travers Claudette Colvin, on redécouvre l’histoire de la ségrégation, et surtout ces détails qui ont échappé à l’Histoire.

Tania de Montaigne parle d’elle, de son propre vécu, fait des parallèles avec le racisme ordinaire toujours présent aujourd’hui. Et elle réussit surtout son livre avec l’utilisation du « vous ». En s’adressant à son lecteur à la deuxième personne du pluriel, elle l’inclut dans son récit, le place au même statut que Claudette Colvin, face aux mêmes peurs et aux mêmes injustice. Ce traitement du sujet est violent, dérangeant. C’est pour cette raison que Noire est un livre qui marque son lecteur et qui ne peut pas le laisser indifférent.

Lu dans le cadre du Grand Prix des lectrices de Elle 2016 :

Grand prix des lectrices de Elle

Poster une note dans le carnet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s