« Journal d’un homme heureux » de Philippe Delerm

philippe-delerm-journalPhilippe Delerm, Journal d’un homme heureux, Seuil, octobre 2016, 264 pages, 18€.

Philippe Delerm fait partie de ces auteurs qui me touchent. La simplicité, l’honnêteté, l’élégance de la retenue. Chaque nouveau livre de Philippe Delerm est un concentré de ces petites choses qui rendent la vie plus belle. Les petits plaisirs du quotidien, Philippe Delerm les raconte à sa manière, toujours sous des formes différentes. Il est de ces auteurs qui écrivent toujours le même livre, pourtant si différent à chaque fois. Comme Françoise Sagan. Pour la première fois, il reprend son journal, celui qu’il a tenu à partir de 1988.

Il n’y a pas de vie meilleure à boire que la mienne, ces jours-là. Ce sont les jours ordinaires. J’aime moins les jours extraordinaires.

Dans ce journal, il nous parle de lui, de sa femme Martine Delerm, de son fils Vincent Delerm. Il nous fait entrer dans sa famille, une famille d’artistes. La joie, l’intimité, le bonheur d’écrire, le bonheur de vivre, tout simplement. Philippe et Martine étaient tous deux professeurs avant d’être écrivains. Ils ont eu un petit garçon, Vincent, devenu Vincent Delerm, chanteur français à succès, dont le prochain album, « À présent », sort en octobre. Le père et le fils, sur la même longueur d’onde, dans les bacs et dans les librairies à peine à quelques jours d’intervalle. Si en 1988, Philippe Delerm avait imaginé ça…

Journal d’un homme heureux, en librairie le 3 octobre.

Site des Editions du Seuil

Site officiel de Vincent Delerm

4 Comments

  1. A propos du Journal d’un homme heureux…
    Avec Philippe Delerm, c’est toujours la même chose… depuis La première gorgée de bière je me fais systématiquement avoir. Quand paraît un nouveau Delerm, il faut le lire. Avec cette impression de déjà vu, de déjà lu, ce côté insupportable de l’Homme heureux qui a trouvé la recette du bonheur, qui pourrait expliquer à William Sheller comment faire toute en énervant tous les Eddy Mitchell de la terre…
    Alors certes, cette fois c’est un journal, d’une année vécue avant la célébrité, qui met en scène, d’autres personnages et d’autres Delerm désormais connus, avec des détails qui peuvent sembler à la limite du pudique etc. mais il y a là des clefs de l’après. Tout Delerm est là. De ce qui va faire sa célébrité à son envie d’être (re)connu comme écrivain, toutes les ambiguïtés de l’inanité de la célébrité et de la conviction que le bonheur n’en dépend pas fondamentalement mais que sans elle, il manquerait quelque chose… Tout est là, en pleine conscience !
    Et systématiquement on replonge avec délectation et on ne s’en lasse pas… Vivement le prochain Delerm !

  2. Bonjour
    Coincidence j’ai préparé un court billet(pour mardi soir je crois) sur le blog trainsurtrainghv.com à propos de Traces du même Philippe delerm.Et Si vous n’y voyez pas d’invéniant y rajoute un lien avec votre article. Cordialement
    Huguette galanteGHV

Poster une note dans le carnet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s