Journal des films de septembre 2017

  1. On a failli être amies d’Anne Le Ny. Karin Viard et Emmanuelle Devos ont failli être amies… Une belle histoire d’amitié, ou de non amitié. Une histoire de vies qui se croisent, comme sait si bien le jouer et le réaliser Anne Le Ny. Un joli film.
  2. Anthony Zimmer de Jérôme Salle. On peut aisément s’en passer…
  3. Léon de Luc Besson. Un classique qu’on aime voir et revoir, encore et encore. On ne compte même plus… Si vous ne l’avez pas encore vu, foncez, chanceux !
  4. La Mante de Nicolas Jean. La Mante est une tueuse en série. Quelques années après tous ses meurtres, alors que cette dernière est en prison, un nouveau tueur en série apparaît, en utilisant exactement les mêmes méthodes que La Mante… Qui donc peut bien faire ça ? Et surtout pourquoi ? C’est plutôt une bonne série française. Même si l’on peut penser qu’à certains moments le scénario se déglingue et devient un peu capillotracté, on continue de regarder. Carole Bouquet en fait beaucoup, parfois trop, et à la fois, elle reste effrayante. La mise en scène capte le public. On reste devant son écran, jusqu’à la fin, et on revient le lundi suivant pour connaître la suite… N’est-ce pas cela le but d’une série ? Nous faire revenir…
  5. Barbara de Mathieu Amalric. Mathieu Amalric joue le rôle d’un réalisateur qui souhaite faire un biopic sur Barbara – jouée par Jeanne Balibar. Ce film est donc une mise en abyme, un film dans le film. On ne nous raconte pas la vie de Barbara, mais la beauté de Jeanne Balibar, l’amour entre un réalisateur et son actrice (dans le film et dans la vie). Même s’ils ne sont plus ensemble (Amalric et Balibar ont eu deux enfants ensemble), on sent ce lien qui les unit. Et tous ces passages où Amalric mêle images d’archives de Barbara et jeu Jeanne Balibar sont réellement troublants. On ne sait plus qui est qui, on se perd avec plaisir. Jeanne Balibar est fascinante et excellente dans ce rôle. Sublime !
  6. Paulette de Jerôme Enrico. Paulette est une mamie raciste. Sa fille a eu un enfant avec son compagnon, noir de couleur de peau. Paulette n’aime donc pas son petit fils. Elle n’a pas d’argent, fouille dans les poubelles, jusqu’à ce qu’elle découvre le trafic de drogue qui régit dans sa cité. Et évidemment, elle veut en faire partie ! Une bonne comédie, amusante, sans prise de tête. Et une Bernadette Lafont qui tient le film du début à la fin.
  7. Les Fausses confidences de Luc Bondy. Luc Bondy a adapté pour Arte la pièce de théâtre Les Fausses confidences, en film. Avec Louis Garrel et Isabelle Huppert dans les rôles principaux, le film est étonnant. Tout se déroule dans le cadre du théâtre de l’Odéon. La modernité s’adapte parfaitement au texte. Une réussite.
  8. Le Matou de Xavier Beauvois. J’adore les courts métrages. Je peux passer des heures sur Youtube à en voir. Ce mois-ci, je suis tombée sur le premier court du réalisateur Xavier Beauvois. En noir et blanc, nous sommes dans un asile et suivons un patient. Sa folie perturbe, et la violence de la chute frappe. Quelques minutes qui méritent d’être vues.
  9. Un beau soleil intérieur de Claire Denis. L’histoire d’une femme, jouée par Juliette Binoche, qui semble perdue dans sa vie amoureuse. Elle enchaîne les mecs, sans succès. Je suis très partagée pour vous parler de ce film… L’ennui prend souvent le pas, car finalement il n’y a aucune histoire, si ce n’est un enchaînement de rencontres avec des hommes différents. On s’ennuie, et en même temps, certaines rencontres sont fabuleuses. Les dialogues parfois creux, mais des acteurs qui rehaussent indéniablement le niveau du scénario : Xavier Beauvois en gros lourd libineux, Philippe Katerine indescriptible mais hilarant, Nicolas Duvauchelle très réaliste. Sans oublier Gérard Depardieu, dernière scène du film, où il est étonnant de justesse. Je reste donc partagée entre de très bons acteurs et un scénario tellement vide de sens… (on n’oubliera pas de préciser que Claire Denis a cru bon de faire appel à Christine Angot pour le scénario : la mauvaise idée…)

Poster une note dans le carnet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s