« Les Rêveurs » d’Isabelle Carré

Les Rêveurs, premier roman d’Isabelle Carré, Grasset, Janvier 2018, 299 pages, 20€.

Les Rêveurs raconte l’histoire de cette jeune fille qui a vécu dans une famille qui se délite au fil du temps. On comprend assez vite que le roman est autobiographique. De la naissance à l’âge adulte, elle nous raconte toutes les étapes de la vie de cette femme, elle, Isabelle Carré. Elle nous entraîne essentiellement dans les années 70, avec tout ce que ces années représentent en termes de cinéma, de musique et de culture populaire. Les références sont nombreuses, mais toujours amenés avec justesse, et les nostalgiques de cette époque apprécieront.

Des parents qui se séparent, une mère dépressive, un père qui assume son homosexualité autour de la quarantaine et qui se marie. Une famille qui éclate, mais narrée avec délicatesse et pudeur. Dans ce premier roman, on retrouve ce petit quelque chose d’Isabelle Carré qui nous touche dans son jeu d’actrice, dans sa prestance, son élégance, sa timidité, sa bienveillance et sa pudeur, tout en mélancolie. Tout est réuni. Isabelle Carré nous transmet ce charme sous sa plume. Un très beau premier roman plein de promesses.

2 Comments

  1. J’apprécie beaucoup Isabelle Carré, non seulement en tant qu’actrice mais en tant que personne, qui a toujours su rester elle-même, en dehors d’un certain show business. Son livre a donc retenu mon attention, et ce que tu en dis me conforte dans l’envie de le lire, merci

Poster une note dans le carnet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s