« Journal d’un infréquentable » de Stéphane Guillon

Journal d’un infréquentable de Stéphane Guillon, éditions Grasset, 2018, 288 pages, 19€.

« Lorsque vous ne faites plus de télévision, les gens pensent que vous n’existez plus. Ils ne peuvent vous imaginer faisant autre chose ailleurs, comme écrire un livre, jouer au théâtre, tourner un film… »

Voici les premiers mots du Journal d’un infréquentable de Stéphane Guillon, qui retrace son quotidien de 2015 à 2017. Il évoque ses derniers moments dans Salut les Terriens, la manière dont il a été gentiment mis à la porte, et apporte une critique acerbe et cynique de la politique du pays pendant ces dernières années, tout autant que de la télévision et des médias en général. Tout le monde en prend pour son grade (surtout Thierry Ardisson, nommé le « patron »), comme d’habitude avec Stéphane Guillon, et pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Dans ce journal, toujours avec humour et sarcasme, il raconte aussi son propre quotidien, la manière dont il écrit, ses doutes :

« Rien ne me rend plus anxieux que d’écrire un papier. Et si on me complimente à son propos, l’inquiétude augmente car je pense alors que le prochain sera fatalement moins bon. »

Il parle aussi de sa femme, qui adore Emmanuel Macron (raison pour laquelle Guillon doit se cacher pour écrire ses chroniques), de sa rencontre avec Charb ou d’autres personnalités marquantes. Souvent dans l’autodérision, c’est aussi ce qui fait le charme de ce journal. J’ai eu la chance de le voir au Théâtre Déjazet il y a deux ans, et je regardais régulièrement ses chroniques à la télévision. Ce livre est une continuité de tout ce travail d’humour noir qu’il traite depuis des années.

Une lecture jubilatoire !

Site des éditions Grasset

Poster une note dans le carnet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s