Journal des films de juillet

  1. Un été à Osage County de John Wells [vu sur Netflix] Une famille qui se déchire au moment de la mort du père. Des secrets de famille qui ressurgissent. Toute la famille qui explose lors des repas. Classique, mais bien mené par Julia Robert et Meryl Streep.
  2. Série Glacé de Laurent Herbiet [vu sur Netflix] Série tirée d’un polar de Bernard Minier, romancier chez XO éditions, elle nous entraîne dans une enquête policière de haute volée : entre montagne, asile psychiatrique, souvenirs, vie privée du flic mêlée à l’enquête… Tout est parfaitement mené et avec cela une petite pointe d’humour. Charles Berling est d’ailleurs très bon dans son rôle !
  3. Edward aux mains d’argent de Tim Burton. Un classique à voir et à revoir pour tous les amoureux de Tim Burton, le plus grand réalisateur du film noir qui rend ses personnages sombres sympathiques.
  4. Dogman de Matteo Garrone [vu au cinéma] [coup de coeur] Grand film primé à Cannes, avec la Palme du meilleur acteur pour Marcello Fonte. Matteo Garrone mêle les deux genres qu’il a traités jusqu’à présent : la pègre italienne dans Gomorra et le conte dans Tale of Tales se retrouvent dans Dogman. Marcello est le dogman, le nettoyeur et gardien des chiens de la ville. Simoncino est l’un de ses amis, un ami empoisoné, qui effraie toute la ville, y compris Marcello. Un jour, ce dernier comprend qu’il a été manipulé et qu’il doit se venger… Un film violent, dur, excellement bien construit et mené, qui retourne l’estomac tout autant qu’il fait rire ou sourire parfois. Un grand film !
  5. Série House of cards – Saison 3 de [vu sur Netflix] J’en parle dans mon journal des films du mois d’avril, et suis toujours aussi conquise !
  6. Série La Forêt de Delinca Jacobs [vu sur Netflix] Dans une petite ville des Ardennes sans problème, trois jeunes filles disparaissent. L’une d’elles est la fille de l’une des flics de la ville, jouée par la superbe Suzanne Clément (Mommy de Xavier Dolan). Son supérieur, joué par Samuel Labarthe, et elle forment un excellent duo. Une mini-série qui tient la route, et qui vous tient en haleine. Réussi !
  7. Série Stranger Things – Saisons 1 et 2 de Ross et Matt Duffer [vu sur Netflix] [coup de coeur] Dans les années 80, un jeune garçon de Hawkins dans l’Indiana disparaît. Ses trois amis décident de partir à sa recherche et découvre une jeune fille étrange, qui ne parle presque pas. Quelle série ! Je n’avais pas été aussi happée par une série depuis longtemps, et encore moins par du fantastique. Je crois que j’étais encore l’une des rares à ne pas l’avoir vu, donc je n’en dis pas plus. Pour tous les fans de fantastique, de deuxième monde, de grosses bestioles qui veulent se venger sur la planète Terre, et pour tous les passionés des jeunes acteurs en devenir (tels les Harry, Ron et Hermione de l’époque), courrez allumer Netflix. Absolument grandiose !
  8. Fleuve noir d’Erick Zonca [vu au cinéma] [coup de gueule] Romain Duris est le cliché du professeur de français pervers. Vincent Cassel est le cliché du flic alcoolique. Après avoir réuni ces deux personnages grotesques, on prend quelques grosses ficelles (le fils du flic qui est dealer, la femme du professeur qui est aveugle), on ajoute au scénario un fond bien glauque et on mélange. J’ai failli sortir au bout de 30 minutes, mais je suis restée jusqu’au bout pour voir jusqu’où le film irait… J’aurais mieux fait de sortir.
  9. The Guilty de Gustav Möller [vu au cinéma] [coup de coeur]  Vrai coup de coeur pour ce film danois ! Un policier répond aux appels d’urgence des habitants de sa ville. Il redirige chaque personne vers la police concernée de chaque quartier, jusqu’à ce qu’une histoire d’enlèvement fasse basculer son quotidien. On se retrouve alors dans un huis clos. On ne bouge pas du centre d’appels, et pourtant, quel suspence, quels frissons, quelle enquête ! On ne s’ennuie pas une minute, alors que la caméra reste braquée sur ce flic dans son bureau tout le long du film. Remarquable !
  10. Série The Frankenstein chronicles de Benjamin Ross et Barry Langford [vu sur Netflix] Nous sommes à la fin du XIXe, et un enquêteur est chargé de résoudre un trafic de corps, lié à une série de meurtres et d’enlèvements d’enfants. Il va vite se rendre compte que le tueur en question s’est grandement inspiré du chef d’oeuvre de Mary Shelley : Frankenstein ou le Prométhé moderne. Bonne série, aux décors soignées, qui utilise la littérature pour nous entraîner dans une enquête sordide… Même si le début de la série tient la route, on plonge peu à peu dans le fantastique, ce qui est dommage, car, évidemment, on perd en crédibilité et on s’éloigne de la réalité, que le réalisateur s’était appliqué à nous faire croire durant les premiers épisodes. La ligne bascule et perd le spectateur…
  11. Will Hunting de Gus Van Sant [vu sur Netflix] Un jeune garçon, Will Hunting, surdoué, est repéré par un prof de mathématiques. Alors qu’il est agent d’entretien dans une université, il résout un problème de mathématiques extrêmement compliqué  entre deux coups de balai. Jeune rebelle et quelque peu délinquant, il se retrouve en prison. Le professeur de mathématiques l’aide à sortir à condition qu’il devienne son assistant et qu’il suive une psychothérapie… Le psythérapeute n’est autre que Robin Williams. On le retrouve plus ou moins dans son rôle du Cercle des poètes disparus. Un vrai plaisir de cinéma !
  12. 24 jours d’Alexandre Arcady [vu sur Netflix] Déjà vu lors de sa sortie au cinéma, ce film qui retrace l’enquête autour de la disparition d’Ilan Halimi retourne l’estomac. On en ressort différent. Un film marquant, toujours aussi fort et violent, même la deuxième fois.

Poster une note dans le carnet

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s